Google XXL: Partenariat entre Google et Salesforce
Google XXL

Partenariat entre Google et Salesforce

salesforce fos google apps
Google et Salesforce annonce un nouveau partenariat
Google et Salesforce ont annoncé aujourd'hui un renforcement de leur partenariat. Dorénavant, la suite d'applications Google Apps sera commercialisée par Salesforce sous l'appellation "Salesforce for Google Apps". Dors et déjà les programmes Gmail, Google Docs, Google Calendar, et Google Talk seront proposés gratuitement aux clients déjà existants de la société. Salesforce.com est un leader dans les solutions CRM ("Customer Relationship Management ") pour les entreprises. Concrètement, cette société propose un accès à des logiciels en ligne contre un abonnement mensuel. C'est ce que les spécialistes ont coutume d'appeler le "Cloud Computing". Les prix semblent attractifs puisque cette plate-forme est disponible à partir de 16 € par utilisateur et par mois tandis qu'une licence appelée "CRM Group Edition" est proposée à 960 € pour 5 utilisateurs et par an.
Un autre aspect de ce partenariat est que les développeurs pourront maintenant créer des applications spécifiques à "Salesforce for Google Apps".
Bien que cet accord n'est pas de caractère exclusif puisque Salesforce propose également des applications développées par Microsoft, il marque une volonté de concurrencer cette dernière sur le marché des applications CRM. Et le propos est bien d'obtenir le meilleur des deux leaders du cloud computing et du SaaS ("Software as a Service").

Voici en bref les autres actualités concernant Google et la cartographie

Mise à jour pour le Bloc-notes Google
Quand vous accédez au Bloc-notes Google, un certain nombre de nouvelles fonctionnalités sont visibles.
À partir du menu Outils, il est maintenant possible :
D'exporter le bloc-notes dans Google Documents.
J'ai eu à chaque fois cette erreur : "Le serveur n'a pas pu traiter votre demande. Il s'agit certainement d'une erreur temporaire. Veuillez réessayer dans 30 secondes". Mais, bon ! Je continue d'espérer.
D'exporter le bloc-notes au format HTML.
La page qui sera générée est soigné et agréable à lire…
On peut aussi remarquer que dans l'interface en anglais vous pouvez exporter vos notes vers Google Reader ou sous forme de flux RSS.
Vous pouvez trier les éléments par date de modification et par libellé.
Il est enfin possible d'afficher les notes qui comportent ou non des libellés.

Télécharger des clips sur YouTube au format MP4
Google Operating System signale une astuce intéressante : afin de télécharger une vidéo au format MP4 dans YouTube, il suffit d'utiliser la même URL que pour les fichiers FLV et d'ajouter ce paramètre : &fmt=18. La syntaxe complète est alors celle-ci : http://www.youtube.com/get_video?&fmt=18&video_id=ID&t=Signature.
ID est l'identifiant du clip vidéo.
Signature est une valeur qui vous empêche de télécharger un clip en utilisant simplement son identifiant.
Par exemple : http://www.youtube.com/get_video?fmt=18&video_id=wvs51cVMEA4&t=OEgsToPDskIh8_dnVAq4Q9BawnEU-fzm
On retrouve cette valeur en éditant le code source de la page sur YouTube… Elle sera indiquée à la suite de la déclaration "var swfArgs" et juste après ce commutateur : "t".
Il est aussi possible d'utiliser ce script Greasemonkey. Il suffira de cliquer avec le bouton droit de la souris sur le lien Download as MP4 et de modifier manuellement l'extension du fichier (nativement, le type MIME du fichier n'est pas envoyé par YouTube).

logo google nouvel an bouddhiste 2008
Un Doodle pour le nouvel an bouddhiste
En Thaïlande, la fête de Songkran (สงกรานต์) marque le nouvel an bouddhiste. De nos jours, ce passage vers la nouvelle année est le prétexte à de gigantesques batailles d'eau dans les rues de la capitale.

logo google antonio meucci 2008
Et un autre en l'honneur d'Antonio Meucci
Google Italie célébrait aussi le centième anniversaire de la naissance d'Antonio Meucci. Si on en croit Wikipédia, cet italien a été le véritable inventeur du téléphone. J'aime bien ce logo qui est un peu dans l'esprit des dessins de Léonard de Vinci. (Merci Frère Tom !)

Google va indexer le Web invisible
Google Webmaster Central Blog a annoncé récemment que Google allait commencer à indexer un certain nombre de formulaires HTML afin de découvrir de nouvelles pages ou URL qui échappaient jusque là à sa voracité. Concrètement, dès que le robot va rencontrer une balise <form> dans un site, il va essayer un certain nombre de requêtes en utilisant ce formulaire. Pour les zones de texte, les serveurs vont tester les résultats renvoyés par des mots-clés présents sur le site. Concernant la sélection des menus, boutons et cases à cocher, c'est directement les valeurs présentes dans le code HTML qui sera utilisé. Si le résultat est exploitable, ces pages seront indexées dans les Serps. Pour éviter les abus, seuls les sites présentant un fort degré de confiance seront crawlés avec ces nouvelles fonctionnalités. Cela signifie aussi que vous pouvez interdire ce type de requête en le précisant dans le fichier Robots.txt. Par ailleurs, les formulaires utilisant la méthode GET ou ceux nécessitant des informations utilisateur.
Ce même blog présente cette initiative comme la volonté de Google d'indexer la plus grande partie du Web dont celle appelée Web invisible.
Une étude datant de 2001 estime que le Web caché pourrait contenir 500 fois plus de ressources que le Web classique (celui indexé par les moteurs de recherche).
Vous pouvez à ce sujet lire cette page de l'encyclopédie Wikipédia.
Google Operating System cite un article qui relie le développement de cette technologie à l'acquisition de la société Transformic par Google. Je vous laisse le soin de lire attentivement ce papier, certes destiné aux anglophones, mais vraiment très intéressant.

Une arrestation photographiée dans Google Maps
C'est à cette adresse et fait penser à ces émissions de télé réalité où l'on voit des policiers gonflés aux hormones lancés à la poursuite de dangereux criminels…

La publicité comme arme politique
The Map Room signale l'existence d'une publicité pour une marque de vodka qui a mis en fureur les Etats-Unis. On y voit une carte de ce pays dont la plus grosse partie a été annexée par le Mexique. Il cite aussi un article du Los Angeles Times qui s'est amusé à recenser d'autres nationalisations rampantes ou des cartographies délibérément loufoques comme la célèbre "Jesusland Map".


Street View dans Live Search Maps
Ce joujou en ligne ferait croire que Microsoft semble vouloir s'y mettre lui aussi.

Tokyo en version 3D avec Virtual Earth
Depuis l'apparition de la dernière version de modélisation en 3D pour Virtual Earth, vous avez maintenant l'occasion de visiter Tokyo. C'est la première agglomération asiatique qui bénéficie de cette fonctionnalité. Seul souci à mon sens : ce service est d'une lenteur souvent désespérante… Aussi, vous avez le temps d'aller vous faire un bon café avant que les 12791 immeubles de Tokyo sortent enfin (virtuellement) de terre… Je n'avais jamais remarqué que l'altitude s'inscrivait automatiquement quand vous déplacez le pointeur de votre souris. C'est une bonne manière de connaître la hauteur de tel ou tel gratte-ciel.

Orkut accessible par les mobiles
Il suffit de se connecter à cette adresse : http://m.orkut.com/. Je n'en dis pas plus car je ne me rends pas très souvent sur Orkut. En bref, les fans de cette chose baptisée "site de réseautage social" apprécieront…

1 commentaires:

  Jean-Noël Anderruthy

14 avril 2008 à 12:42

Je serai curieux d'avoir des retours d'expérience de la part d'utilisateurs de Salesforce ;-)