Google XXL: Mobiliser votre blog
Google XXL

Mobiliser votre blog

mobiliser votre blog
Créer une version mobile de votre site ou de votre blog
Pourquoi allez-vous me demander ? Et bien parce que d'ici les années à venir la consultation du Web à partir des mobiles aura largement dépassée celle provenant des ordinateurs classiques. Le principe consiste alors à générer une version exploitable de votre site qui soit adaptée à la taille des écrans d'un téléphone portable. Est-ce compliqué ? Non, pas du tout ! Je n'ai pas de réelles recommandations à faire sur le service que vous devrez utiliser. Le seul intérêt de cet article est de vous permettre d'avoir une vue globale des possibilités existantes et de vous aider à choisir l'application qui vous convient le mieux. Visite guidée de 4 à 5 services réellement performants :

Utiliser le transcodeur Google
L'adresse Url de base est celle-ci : http://www.google.com/gwt/n.
Cochez la case No Images.
Dans la zone de texte Enter a URL:, saisissez l'adresse du site ou, mieux, celle de votre flux RSS.
Cliquez sur le bouton Go.
Récupérez l'adresse Url ainsi générée.
Faites un lien à partir de votre blog ou de votre site.
Notez que si vous indiquez l'adresse Url d'un flux RSS, elle sera redirigée dans la version mobile de l'agrégateur de flux de Google : http://www.google.com/reader/m/view/feed%2Fhttp%3A%2F%2Ffeeds.feedburner.com%2FGoogleXxl?bu=&source=gwt
Bon, cette solution est un peu du bricolage mais elle a le mérite de vous permettre de générer une version mobile de votre site en quelques coups de cuillère à pot…

Andanza
Andanza est un service qui s'appuie sur une technologie décrite sur leur site. Un blog en espagnol vous permet d'être tenu au courant des activités de cette société.
Accédez à Andanza en version anglaise.
Saisissez l'adresse Url puis cliquez sur le bouton Go.
La rubrique Viewer vous permet d'avoir une idée de l'apparence du site web mobilisé dans un iPhone, un Nokia N80 et un TSM 500.
La rubrique Control Panel permet de procéder à des réglages dans les styles CSS et de paramétrer un logo personnalisé.
À chaque fois, vous pouvez définir vos propres couleurs au format hexadécimal en cochant les boutons radio User value ou Mixed value.
Cliquez sur le bouton Save and continue.
Saisissez votre adresse e-mail puis cliquez sur le bouton SEND.
Vous avez 3 jours pour confirmer votre inscription.
L'adresse générée sera de ce type : http://m.andanza.com/feeds_feedburner_googlexxl.
Cliquez sur le bouton My Area puis cliquez sur le lien Edit your mobile blog afin de procéder à d'autres réglages.
À partir de la page d'accueil, cliquez sur le lien Rate your mobile blog. Cette page vous permet de voir le score obtenu par votre site mobile et vérifier si, éventuellement, des problèmes de mise en page n'ont pas été détectés. Là encore, un émulateur est à votre disposition et vous permet de vous faire une idée du rendu de votre site Web dans différents types de périphériques mobiles.
Dernier point : il existe des plugins pour les sites créés avec Wordpress, MovableType ou Drupal. Ces outils vous permettent d'organiser votre blog mobile en catégories et classer les articles par mois.
Enfin, les "Moblog icons" signalent aux internautes que votre blog offre également une version mobile.
Ce n'est pas mon service préféré mais il présente, tout de même, de nombreuses qualités.

Mofuse
Accédez à Mofuse.
Saisissez l'adresse Url voulue puis cliquez sur le bouton Mobilize.
Indiquez l'adresse Url de votre blog : http://googlexxl.mofuse.mobi.
Indiquez un mot de passe puis cochez la case Yes, I agree to the Terms of Service and Privacy Policy. Now give me a mobile site!
Cliquez sur le bouton Launch Mobile Site.
On remarque que vous avez droit à 10 SMS par jour et qu'il est possible de monétiser votre site mobile.
La version professionnelle coûte 3 dollars par mois et vous permet d'utiliser votre propre nom de domaine.
La rubrique Make it Unique vous offre une foultitude d'options :
Design/Colors : en cochant la case Visitor Counter, vous pouvez afficher le nombre de visites que la version mobile de votre site aura enregistré.
Your logo : permet de définir un logo personnalisé. La taille du fichier image ne doit pas dépasser 500 Ko.
Edit Homepage : l'éditeur HTML qui s'ouvre vous permet de définir une présentation qui sera visible juste en-dessous de l'entête de la page d'accueil de votre site. Cochez la case Show on every page? Afin que cette même présentation soit répercutée à l'ensemble des pages de votre site.
Click 2 Call : ajoute un lien permettant aux internautes de vous appeler directement…
Comment Widget : cet outil en version bêta permet aux visiteurs de votre site de laisser des commentaires qui seront visibles à partir du menu principal.
SMS : fournit le code HTML d'un widget spécialisé. Notez que cette page n'est pas accessible par Internet Explorer.
Automatic Redirect : fournit un script PHP forçant la redirection automatique de votre site vers sa version mobile.
Mobi Badge : fournit un code permettant d'afficher un badge sur votre site.
QR Code : génère le code QR qui correspond à la version mobile de votre site. L'intérêt est que les appareils compatibles avec cette fonctionnalité sont capables de récupérer automatiquement l'adresse Url du site à partir de ce type de code-barres.
Monetize! : ce programme vous offre la possibilité de générer des publicités sur votre site tout en prévoyant de vous reverser 50% des gains. Il est possible d'utiliser votre compte Google AdSense.
MoStats : permet d'afficher les statistiques de fréquentation de votre site.
iPhone Settings : permet de définir une icône de 57 pixels de côté afin de l'insérer dans le menu de navigation de l'iPhone.
Preview : permet de naviguer dans votre site avec un émulateur (mobile classique ou iPhone) qui est vraiment très bien fait !
Ce service est à la fois excellent et très complet !

Feedm8
Accédez à Feedm8.
Indiquez l'adresse Url voulue et votre adresse email.
Cochez la case I have read and agree to the terms of use puis cliquez sur le bouton Submit.
Votre site mobile est déjà sur les rails et visible à ce type d'adresse : http://feedm8.com/googlexxl.
En cliquant sur le lien Settings, vous remarquerez que ce service utilise le flux RSS généré par votre blog ou site.
Attention : ce n'est pas très clair mais le service vous envoie en mail en vous attribuant un passeport temporaire. Il vous sera alors demander de finir de vous authentifier en vous connectant à cette adresse : http://www.feedm8.com/web/home.
Il y a de nombreuses options qui sont intéressantes :
Settings - Advanced - Content Definition : cette rubrique vous permet de spécifier les ID ou les classes des éléments que vous souhaitez insérer dans la version mobile du flux. De cette façon, ce sera exactement ces éléments HTML qui seront extraits puis affichés sur votre site.
Button & links : offre une batterie de boutons ou de liens permettant de syndiquer votre site.
Text Alerts : permet d'envoyer automatiquement des SMS prévenant vos lecteurs (uniquement aux Etats-Unis et au Canada) qu'une mise à jour est survenue sur votre flux RSS.
Integration : il vous est conseillé d'ajouter une ligne de code dans votre navigateur de façon à indiquer aux robots des moteurs de recherche, l'Url de substitution :
<link rel="alternate" type="text/html" media="handheld" href="http://www.feedm8.com/googlexxl">
C'est une excellente suggestion !
Traffic Stats : permet d'accéder aux statistiques de fréquentation de votre site.
L'impression qui s'en dégage est que c'est un service sérieux et intéressant…

Mippin
Accédez à Mippin.
Cliquez sur le lien Mippin Maker.
Saisissez l'adresse Url de votre site Web ou de votre blog puis cliquez sur le bouton fléché.
C'est fait ! Il est possible d'utiliser un code-barres au format BARCODE ou QR pour récupérer le lien qui a été généré et qui sera de ce type : mippin.com/mippin17957.
Ce qui frappe tout de suite, c'est que le système de mise en page est intelligent et que le rendu des images est excellent.
Vous devez maintenant vous approprier votre site mobile en cliquant sur le lien Sign up visible dans la rubrique Claim your site.
Indiquez votre adresse email, un mot de passe puis cochez la case I agree with the terms and conditions of Mippin Maker.
Cliquez sur le bouton Sign up.
À vous ensuite de personnaliser la mise en page.
Cliquez sur le bouton Next puis saisissez un nouveau nom de domaine : http://mippin.com/googlexxl.
Définissez un ou plusieurs libellés afin d'augmenter la visibilité de votre site au réseau Mippin.
Cochez la case List in Mippin Directory si vous souhaitez que votre site soit listé dans l'annuaire Mippin.
Juste en-dessous le code de votre Widget est prêt à l'emploi !
La prochaine étape vous permet de monétiser votre site mobile.
Il faut attendre quelques minutes avant que votre site mobile soit dans les bacs.
Voici les autres options qui sont accessibles à partir du tableau de bord Mippin :
Publicise : il vous est possible de générer un Widget et de l'intégrer automatiquement dans un blog dévelopé sur Typepad ou Blogger.
Monetise : permet de générer des revenus publicitaires. Afin de valider ce processus vous devez poster un article qui contiendra le code identifiant qui vous est fourni et qui sera repris dans votre flux RSS. Rien ne vous empêche par la suite de supprimer cet article une fois que le processus de validation aura été achevé.
Globalement, cela m'a paru comme un des meilleurs services parmi ceux que j'ai pu testés.

Si vous avez d'autres sugestions ou des retours d'expérience, n'hésitez pas à nous en faire part !

5 commentaires:

  Alain

27 mai 2008 à 06:36

Je n'ai pas essayé le lien Google (j'ai déjà eu assez de mal à trouver un bon moteur de recherche interne qui ne soit pas Google pour m'y remettre ;-)) mais les autres. Et ça ne marche pas pour mes deux sites (www.alain.les-hurtig.org et www.orthotypographie.fr), qui n'ont pas de feed RSS - et pourquoi en auraient-ils, grand dieux ? En fait, ça sert aux blogs et aux agrégateurs, mais pas aux sites classiques.

Sinon, à nouveau merci pour votre blog, toujours aussi bien fait et passionnant.

Alain

  Jean-Noël Anderruthy

27 mai 2008 à 10:23

C'est sûr que le problème des sites classiques est toujours là ! Il y a des softs qui existent mais, franchement, je n'ai pas testé. Cela dit et avec l'outil Google, vos deux sites ne sortent pas si mal (en désactivant les images) :-) Mais il y aura souvent des soucis au niveau de la mise en page car certains éléments HTML ne sont pas transposables.

  Alain

28 mai 2008 à 12:35

Je vous avoue que l'idée qu'on puisse regarder ces deux sites (et tant d'autres) sans en voir les illustrations me laisse comme vous légèrement pantois - rires.

Mais bah, tout ça n'a pas tellement d'importance. Disons simplement que jamais personne ne lira du Lacroux sur son portable, ou n'aura l'idée bizarre de téléphoner en faisant de la typographie... et n'en parlons plus !

  Jean-Noël Anderruthy

28 mai 2008 à 16:24

Merci pour votre commentaire car, du coup, j'ai découvert le site de Jean-Pierre Lacroux mais il faut tout de suite vous préciser que déjà les japonais lisent certains romans à partir de leur téléphone portable...
Par ailleurs et suivant en cela l'exemple de l'iPhone les écrans des mofdèles qui seront proposés à la vente vont devenir plus grands. Du coup, vous surferez presque aussi facilement sur Internet qu'à partir de votre bon vieil ordinateur. D'ici que ce dernier soit mis au grenier car devenu trop encombrant, je ne crois pas que ce soit une prédiction franchement délirante. Bien entendu, rien ne vaut un bon bouquin ! Oui, mais attention au Kindle...

  Alain

28 mai 2008 à 19:43

De vous à moi (personne ne lit ce blog, n'est-ce pas , :-))), certes rien ne vaut un vrai livre, mais j'ai eu un vrai choc en voyant ce qu'on fait maintenant à partir d'un simple PDF passé en Flash. Je montre ça sur le site du Lacroux : on a l'impression de feuilleter le livre à l'écran et bon, là... j'ai pensé que peut-être que le livre-papier était vraiment mort.

Mais peut-être que la suite sera rude : dépendre d'une technologie, ça veut dire que si elle meurt on n'a plus ses archives. L'informatique, c'est plus fragile que le papier, qui est plus fragile que le parchemin... (Etc.)

On est loin de Google, là - quoi que ?