Google XXL: 50 nouvelles villes pour Google Transit
Google XXL

50 nouvelles villes pour Google Transit

Un layer Google Transit intégré à Google Maps

Google Transit est disponible dans 50 nouvelles villes


Vous pouvez accédez à ce calque d'informations géographiques en cliquant sur Extras - Transports en commun. En France, les villes de Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse bénéficient de la fonctionnalité Google Transit.
Dommage, que cette option ne soit pas encore intégrée aux itinéraires…
Dans le monde, les nouvelles villes est la suivante : Belo Horizonte, Berlin, Brasilia, Cairo, Capetown, Caracas, Chicago, Copenhagen, Dallas, Dortmund, Duisburg, Düsseldorf, Ekaterinburg, Essen, Frankfurt, Genoa, Guadalajara, Hamburg, Helsinki, Johannesburg, Kazan, Köln, Lisbon, London, Madrid, Medellin, Mexico City, Melbourne, Monterrey, Montreal, Munich, Naples, Nizhniy Novgorod, Oslo, Perth, Portland, Porto, Porto Alegre, Prague, Pretoria, Recife, Rio de Janeiro, Samara, San Francisco, Santiago, Sao Paulo, Seattle, Tunis, Vienna et Warsaw. Vous pouvez avoir une liste complète (mais pas encore à jour) en accédant à Google Transit.

Le Musée du Prado dans Google Earth

Découvrez le Musée du Prado avec Google Earth


Activez tout d'abord le Layer Bâtiments 3D puis saisissez cette recherche dans Google Earth : musée du prado. Zoomez ensuite puis cliquez sur le petit carré portant cette mention : "Museo Nacional Del Prado". Cliquez sur un des liens visibles puis sur Browse this picture in ultra high resolution. Servez-vous ensuite du zoom dédié pour parcourir l'image dans ses moindres détails. Ce n'est pas moins de quatorze chefs d'œuvre du Prado, l'un des musées les plus visités d'Espagne. La résolution des images est à peu près de 14,000 million de pixels et vous pouvez contempler tout à loisir Les Ménines (Las Meninas) ou Les Trois Grâces (Las Tres Gracias). Par ailleurs, une reconstitution en 3D du Musée Prado vous est offerte. Notez ce calque est aussi disponible en développant ces branches : Infos géographiques du Web - Lieux - Aperçu - Museo Prado.

Explorer le monde avec Google Earth et votre Wii Fit


C'est une démonstration que fait un ingénieur de Google et qui montre les possibilités d'immersion dans l'univers virtuel propre à Google Earth. Comme en écho, le blog de Virtual Earth rappelle qu'un développeur a publié un mode d'emploi complet pour découvrir les panoramiques Virtual Earth à partir d'une Wii Fit.
Mise à jour : le code "made in Google" a été aussi mis en ligne.
Regardez la vidéo : c'est encore mieux que Google Flight Simulator !

7 commentaires:

  arniom

14 janvier 2009 à 18:01

Moué...
Pour Toulouse, il y a les 2 lignes de métro, c'est un peu light tout de même...
Avoir les lignes de bus aurait été intéressant, la, ça ne l'est pas du tout du coup.
Reste à espérer que ça viendra avec le temps.

  Jean-Noël Anderruthy

14 janvier 2009 à 18:11

C'est la faute à la crise...
En fait, c'est un peu du trompe-l'oeil...
Il fallait un effet d'annonce pour la semaine et Google avait quelques fichiers KML sous la main. Roulez bolide !

  Fab

14 janvier 2009 à 20:03

C'est pas la faute a la crise, et c'est pas parce qu'il "fallait" faire une annonce :-)
Google sort les choses quand elles sont pretes (meme souvent un peu avant :-), c'est tout.

Le truc c'est evidemment que contrairement a Maps ou Earth, il est tout simplement impossible d'obtenir des donnees sur le monde entier d'un seul coup. Donc a moins que les transports en commun Toulousains decident d'envoyer leurs données à Google (ou, mieux, de les rendre publiques), on risque pas de voir apparaitre les bus, ou les itineraires en transports en commun, de sitot.

  Jean-Noël Anderruthy

14 janvier 2009 à 23:26

C'est sûr que les sociétés de transport ne font rien pour mettre leurs données en ligne. Par manque d'informations ? Mais, je n'ai pas l'impression que Google France pousse beaucoup à la roue de son côté. Cela dit, ce n'est vraiment pas compliqué de soumettre des données au format XML à Google. Surtout que certaines des agglomérations ne sont pas gigantesques. Donc, je trouve que tout le monde (collectivités locales notamment) est dans son tort... Et que les utilisateurs restent sur leur faim. Merci pour votre commentaire :-)

  Alain Hurtig

15 janvier 2009 à 07:15

Idem pour Strasbourg : on a juste les lignes de tram, et vu qu'il y en a un toutes les dix minutes aux heures creuses et un toutes les trois minutes aux heures de pointe, ça ne paraît pas particulièrement utile. La régie locale des transports à encore quelques efforts à faire...

En revanche, les photos du Prado sont magnifiques et absolument fascinantes. Il faut une configuration musclée pour que ce soit fluide (mon vieux Mac G4 est à la peine...), mais quel bonheur de visualiser ça !

  Jean-Noël Anderruthy

15 janvier 2009 à 10:30

Oui, c'est vraiment super et vivement que d'autres musées se joignent au mouvement ;-)

  Atkati

15 janvier 2009 à 11:04

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.