Google XXL: Ce que Google a planifié pour Jaiku
Google XXL

Ce que Google a planifié pour Jaiku


Cet article aurait pu aussi bien s'intituler : "Pourquoi je déteste Facebook et pourquoi je vais haïr Jaiku !"
Tout d'abord quelques constatations reprises à partir d'un article de ce Blog :
  • Près d'un quart des téléphones mobiles seront bientôt équipés d'un GPS intégré ;
  • Ils permettront un nombre varié de services basés sur la géolocalisation comme la recherche sur les mobiles, l'interconnexion entre les membres de réseaux sociaux, le Géotagging des données (sons, vidéos, images) et surtout l'émergence de la publicité basée sur la géolocalisation.
À chaque mise à jour de votre statut, vous indiquez où vous êtes et ce que vous êtes en train de faire. Et Jaiku est capable de récupérer ces informations en temps réel… mais aussi dresser votre profil de consommateur (Je suis un fan des outils High-Tech; Je possède une voiture qui va bientôt tomber en panne; Je suis grand consommateur de films d'action…)
La conclusion s'impose d'elle-même : c'est beaucoup plus précis que l'analyse statistique qui procédait jusque là par empilement d'informations… Vous êtes en train de vous balader dans un quartier de Paris et, comme par miracle, une fenêtre pop-up va s'afficher sur votre portable pour vous annoncer qu'il y a une promotion sur les DVD-ROM à deux pas de l'endroit où vous vous trouvez.
La triangulation GPS au service de la publicité… Et c'est tout juste si l'utilisateur ne va pas remercier Google pour lui avoir soufflé une si bonne suggestion ! Jusque-là, les régies publicitaires (comme Google) étaient comme enfermés dans une sorte de boîte noire et perdait votre signal dès que vous éteignez votre ordinateur. Là, on leur accorde une permission de sortie puisqu'Internet se libère du carcan des réseaux pour enfin accéder à l'air libre (et l'existence réelle). Le Web est maintenant devenu une mosaïque de connexions à partir de toutes sortes de terminaux disséminés un peu partout dans votre vie de tous les jours. L'exemple de la pompe à essence qui est capable de distribuer des cartes Google Maps m'a particulièrement frappé…
J'en viens à la seconde partie de ce billet…
J'ai reçu récemment un courriel d'un service appelé Ziki dans lequel il était expliqué que de bons samaritains s'étaient penchés sur mon sort et avaient décidés de s'occuper de "la gestion de mon image"… Il est précisé que "Ce profil a été créé par Ziki en regroupant les différentes informations publiques que Jean-Noël Anderruthy publie sur le Web". Sans le savoir, j'en suis membre depuis deux semaines. À moi de faire le pas et d'accepter ce premier baptême numérique. Cela me rappelle ce truc de marchand ambulant qui photographie les enfants à côté du Père-Noël. Si les parents hésitent à mettre la main à la poche, ils font mine de déchirer devant eux la photo déjà réalisée : "Puisque vous n'aimez pas le Père-Noël, inutile de garder la photo". Bien entendu, les gosses se mettent à pleurnicher et leurs parents crédules consentent enfin à ouvrir le portefeuille. Là, c'est un peu la même chose : "Bon, puisque vous ne vous en voulez pas de cette superbe carte de visite, on va la supprimer de nos tablettes et passer à autre chose. Allons ! Maintenant que c'est fait, vous le revendiquez votre certificat d'aptitude à une sociabilité épanouie, oui ou non ?"
J'ai justement lu récemment sur Transnets que quatre noms connus de la Silicon Valley avait proposé une chartre éthique allant justement dans le sens de la protection de la vie privée de tout un chacun. Bien évidemment et quand on a en mémoire les difficultés à faire cracher le morceau aux moteurs de recherche en ce qui concerne leur politique de conservation des données, cela a de quoi faire sourire. Il y a avait juste avant un autre billet sur le concept du "Graphe Global Géant" (GGG, pour les férus de Web sémantique). Je n'ai pas compris grand-chose à ce qui était exposé mais j'ai trouvé que cela ressemblait au projet d'une API globale permettant de tout digérer et tout régurgiter au bon moment. En reprenant l'exemple du voyage en avion, je précise tout de suite que ce qui intéresse Google ainsi que les principaux acteurs de la "Net-Économie", c'est simplement le fait que tel jour à telle heure, vous allez vous retrouvez à la proximité de clients Adwords qui ont chacun une boutique dans le hall des départs. Et si on parle de "granularité" des informations, c'est bien celle qui décrit vos modes de consommation.
J'ai le souvenir de ces messages répétitifs (vus sur Google Recherche de Blogs) qui ressemblaient tous à celui-ci : "Aujourd'hui entre 9.00 à 10.00, je n'ai pas utilisé Google". On pourra bientôt proclamé : "Aujourd'hui entre 9.00 à 10.00, je n'ai rien consommé". Comme si la seule voie de salut ne résidait plus que dans l'inaction et que l'ultime marque de résistance était la non-existence. Et on peut imaginer, dans un proche avenir, ce genre de plainte déchirante : "Google m'a durement pénalisé… C'est vrai que j'avais tendance à toujours acheter les mêmes produits… Voilà maintenant que je perds deux points et que mon 'Human Rank' n'est plus que de 4". Honte à toi, vil serpenteau qui a cru pouvoir renier son créateur !

(L'illustration est extraite de cette page. J'aime bien ce graphe social en forme de nuée d'hirondelles)

6 commentaires:

  Alain

25 novembre 2007 à 20:48

Ouf ! et merci... J'aime votre blog, parce qu'il est à la fois informé *et* critique. Il faut savoir cee qui se passe dans la sphère Google, et aussi se souvenir que parfois (souvent ?) Google fait peur...

Et comme tout le monde, j'utilise Google plusieurs fois par jour. Bien sûr !

  Jean-Noël Anderruthy

26 novembre 2007 à 00:40

Bien informé, c'est très exagéré ! Critique, oui ! Car la vitesse à laquelle vont les technologies a de quoi inquiété...

  TOMHTML

26 novembre 2007 à 08:05

Sans le savoir, j'en suis membre depuis deux semaines.
ça, ça me fait flipper :-/
Légalement on a le droit de demander la suppression de ses données, isn't it?

  Jean-Noël Anderruthy

26 novembre 2007 à 10:00

Oui, mais ce qui m'a le plus dérangé , c'est qu'ils ont ressorti un compte que j'avais ouvert sur Dailymotion (il y a plus d'un an) et dont j'avais complètement oublié l'existence... Bon, depuis j'ai rectifié le tir mais un loupé est vite arrivé... Genre : une soirée bien arrosée, un clip pour se marrer entre copains et une carte virtuelle où tu es en train de vomir tes trippes, le tout sur Ziki puis rapidement dans le cache Google ! Et là, tu traîne ça comme un boulet un bon moment...

  Anonyme

26 novembre 2007 à 12:34

Trés bon article, dommage que c'est écrit au kilomètre, sans formatage.

  Jean-Noël Anderruthy

26 novembre 2007 à 13:09

Merci pour cette critique...
On va faire un effort pour les prochains...