Google XXL: Revue de presse Google du 24-12-2007
Google XXL

Revue de presse Google du 24-12-2007

connecting people
Connecting People
Encore un effet dévastateur de Google Recherche universelle… Quand vous saisissez dans Google le nom du produit phare de la société Nokia, vous tombez sur cette image montrant un moyen vieux comme le monde de se connecter…
(Via Ramdom Citations)
Mise à jour : cette OneBox litigieuse n'apparaît plus mais le photo-montage est toujours visible dans Google Recherche d'images.

Mais où est le garage des débuts de Google ?
Susan Wojcicki est vice-présidente du groupe Gestion des produits. Dans le cadre de ses fonctions, elle est aussi responsable de la gestion des produits AdSense, Recherche Google Livres et Google Video. C'est elle qui a loué son garage aux fondateurs de Google afin qu'ils puissent commencer à travailler. C'est donc le premier siège social de la firme de Mountain View. En voici l'adresse.
Mais vous en aurez une vue beaucoup plus précise en utilisant Live Search. Activez simplement la fonctionnalité Bird's eye.
En prime, voici quelques photos sur Flickr

La OneBox "ultime"
Ce terme désigne une OneBox qui ne présente qu'un seul résultat pour une recherche de proximité. En voici deux exemples qui ne fonctionnent que sur la version internationale du moteur de recherche : denver flowers et web hosting olean ny.
Dans son principe, cela pourrait s'apparenter au bouton "J'ai de la chance".
Je n'ai pas encore vu d'équivalent dans la version française de Google…
(Via Blumenthals)

onebox google maps
Une nouvelle OneBox dans Google Actualités
Cette fonctionnalité n'est disponible que dans la version américaine du moteur de recherche.
Cliquez sur le lien Implement U.S. Elections '08section New! si vous voulez suivre en direct le grand cirque des élections présidentielles Outre-Atlantique.
(Via Google News Blog)

La couronne d'Angleterre s'offre YouTube
C'est un saisissant raccourci entre le vieux monde et ce nouvel eldorado qu'est Internet ! La reine d'Angleterre dispose maintenant d'une chaîne dédiée sur YouTube.
Au menu, une allocution datant de 1957…
N'oublions pas qu'un autre grand de ce monde communique aussi via le petit écran numérisé.
Et oui ! Avec YouTube tout devient possible !

La Reine d'Angleterre sur YouTube
iGoogle progresse de près de 268 %
TechCrunch a publié une étude statistique sur la popularité des produits Google entre novembre 2006 et novembre 2007. Cela ne concerne pas les sites Google basés hors des USA ou qui ont été récemment rachetés (comme YouTube).
On peut regretter l'absence d'un service comme Google Reader et constater que Google Maps et Gmail obtiennent en termes d'audience et de progression des scores très similaires. S'il y a des produits qui crèvent le plafond, il existe aussi des grands perdants comme :
Google Video Search (-12%) ;
Google Scholar (-32%) ;
Google Directory Search (-19%) ;
Google Products (-73%).
La progression de iGoogle a quelque peu de quoi surprendre quand on le compare à un autre service comme Netvibes (que je préfère…) Mais sans doute que sa simplicité d'utilisation constitue un atout de poids. Par ailleurs, il y a deux services qui sont vraiment à la traîne : Google Recherche de Blogs et Google Finance. C'est sans doute ce qui explique pourquoi le premier des deux bénéficiera bientôt d'un traitement spécial dans les pages de résultats de Google Recherche sur le Web. Une manière simple de booster le trafic d'un service quelque peu dénigré en lui offrant un coup de pouce "maison".
C'est avec les mêmes louables intentions que Google Products a récemment été placé dans la barre de menus de la version internationale de Google (et rebaptisé Shopping). Est-ce que cela suffira à redonner quelques couleurs à Google Products ? Je le pense quand on voit que l'ajout de Google Maps dans le menu central a porté ses fruits. Google Video doit soufrir de la comparaison avec YouTube mais quand on voit avec quel acharnement ces deux services sont mis en avant dans Google Recherche sur le Web (par rapport à Metacafe, par exemple) on ne se fait pas trop de souci pour l'avenir du premier.
Ces chiffres sont à reprocher de ceux d'une étude américaine sur l'utilisation des suites bureautique en ligne comme Zoho et Google Docs. Le tableau a de quoi refroidir les esprits : 94% des possesseurs d'ordinateurs n'ont jamais essayé une suite bureautique en ligne. 73% n'en n'ont même jamais entendu parler. 20% connaissent ce type de produits mais sans jamais les avoir testés. Et seul 0.5% d'utilisateurs ont remplacé leur produit Office avec une suite en ligne. Ce n'est donc pas encore l'heure du grand rush… À mon sens, il n'y a rien d'étonnant à cela : si vous avez besoin d'une application de bureautique, il existe d'excellentes alternatives qui sont gratuites (sans parler de la facilité avec laquelle on peut utiliser un produit cracké) et il serait vraiment étonnant de vouloir s'embêter la vie avec des services globalement lents et assez pauvres en terme de fonctionnalités (je parle de Google Docs).

Le futur de Google
Computerworld s'est amusé à faire une synthèse des prévisions d'analystes financiers, acteurs de la vie économique et journalistes spécialisés afin d'essayer de dresser un tableau de ce que sera Google dans quelques années.
"Bienvenue sur ABC Google" :
On peut imaginer que Google veuille s'offrir un réseau de radio ou de télévision. Ce serait une excellente occasion d'optimiser et de renforcer son offre publicitaire. De toute façon, Google sera amené à nouer des partenariats privilégiés avec les grands réseaux de distribution multimédias afin de sécuriser la manne publicitaire qui en découle.
Votre ordinateur Google gratuit :
Le raisonnement sous-jacent est de dire que les téléphones mobiles, points d'accès sans-fil et ordinateurs portables seront bientôt uniquement financés par de la publicité. Et Google est, en la matière, un champion du gratuit tout azimut… L'article se termine en annonçant la sortie possible d'un système d'exploitation estampillé Google (en version bêta ou alpha). Dans cette même logique, cela semble assez possible.
Des publicités Google pour très bientôt :
Et pourquoi pas à l'occasion du "Super Bowl" ? Il est vrai que jusqu'à maintenant la firme de Mountain View a été d'une discrétion de violette. Mais il y a un moment où une société de dimension planétaire doit apprendre à communiquer : "Les utilisateurs de Google doivent comprendre qui nous sommes et où nous voulons aller".
Les applications Google vont se populariser :
L'idée est de dire qu'avec le "Gphone", le bouquet d'offres logicielles de Google tiendra dans la poche et que, puisque tout est maintenant à portée de main, il sera beaucoup plus tentant d'utiliser les autres produits de cette firme.
Google va se renforcer dans les recherches locales :
63% des utilisateurs d'Internet ont utilisé des recherches locales en juillet 2006. Et c'est un des points faibles de Google tant au niveau de la pauvreté des bases de données utilisées que de l'absence d'une communauté qui soit réellement active. Nul doute que Google devra nouer des partenariats avec des acteurs confirmés de la recherche locale comme des portails d'agence de voyage ou des guides en ligne. Il est vrai que, pour l'instant, Google Recherche de proximité ressemble à un aimable bricolage. Et on est très loin des ambitions affichées par Google à ses débuts : un moteur de recherche avec des résultats présentés de manière extrêmement bien organisée et dignes de confiance.
Un vrai réseau social :
C'est ce qui me paraît le plus probant. Il est évident que Google va unifier ses différents services afin de créer une couche supplémentaire d'informations et développer un réseau social qui chapotera l'ensemble de ses services et applications. Google a déjà un pied dedans mais il va falloir mettre les bouchées doubles s'il veut, un jour, arriver à concurrencer Facebook…

Pour terminer, voici le lien vers un article vraiment intéressant. Les malheurs d'un webmaster qui s'est fait voler son domaine à cause de la fameuse faille de sécurité dans Gmail.
Ce n'est pas tant l'histoire racontée que le luxe des détails qui est fourni… Tout y passe : ses tentatives pour comprendre ce qu'il lui est arrive, les mails ironiques envoyés par l'escroc, le prix des démarches judiciaires pour une affaire de ce type, etc. C'est tout sauf un conte de Noël !

Bonnes fêtes à tous !

2 commentaires:

  Anonyme

24 décembre 2007 à 16:57

I would love to hear if anyone in France has seen the ultimate Onebox...they are not common so it takes some searching.

Let me know.

Mike Blumenthal
Understanding Google Maps

  Jean-Noël Anderruthy

24 décembre 2007 à 17:37

I tried various searches but to no avail! If I find an example I wish you informed!