Google XXL: Google AdWords et les code-barres 2D
Google XXL

Google AdWords et les code-barres 2D

google qr code-barres 2d On peut lire sur une des pages de l'aide de Google Adwords que "Google estime que cette technologie est capable de révolutionner la publicité papier". Ce type d'annonces a quelque chose de particulier. Il y a un en-tête qui contient un message capable d'indiquer de nombreuses informations à la fois : adresses URL, termes recherchés, numéros de téléphone, coupons de réduction, codes SMS et un code-barres 2D. Ce dernier élément est la clé de voûte d'un système qui permet aux utilisateurs de "cliquer" dessus avec leurs téléphones cellulaires et d'être immédiatement redirigé vers le contenu servant de cible.
En effet, ce type de code-barres peut être lu par des périphériques munis de caméras comme, par exemple, les téléphones cellulaires. Imaginons qu'un code-barres 2D contienne comme information l'adresse URL "www.google.com". Dès que vous le prenez en photo à l'aide de votre mobile, un logiciel dédié va se charger de décoder les informations puis de les lire et enfin va demander au navigateur de se rendre à l'adresse indiquée.
L'avantage pour le mobinaute est évident… Plus besoin de se casser la tête à saisir l'adresse du site web de l'annonceur : l'appareil s'en charge tout seul comme un grand !
Du côté des entreprises, les informations contenues dans le code-barres permettent de définir de manière précise vers quelle page l'utilisateur est redirigé.
Enfin, on peut imaginer qu'il est facile d'en tirer des statistiques très précises sur les performances respectives des différentes campagnes engagées.
C'est une technologie faite pour le sur-mesure ! On peut citer deux programmes permettant de décoder ce type d'informations : Kaywa Reader et Nokia Mobiles Codes. Et deux normes : celle de Google appelée QR Code et un autre format baptisé DataMatrix. On a coutume de parler pour ces nouvelles technologies de science des symboles ("Symbologie")…
Parlons maintenant des nouvelles qui fâchent : si cette technologie commence à se répandre à la vitesse de la lumière au Japon, ce n'est pas encore le cas pour les Etats-Unis. Google doit à la fois convaincre les fabricants d'appareils mobiles d'inclure son procédé mais aussi les annonceurs de l'utiliser et ce, alors que moins de 1% des mobiles sont équipées d'un logiciel permettant de décoder ces fameux code-barres… Bien entendu, si android permettra dans une certaine mesure de faire connaître cette technologie et, d'une certaine manière, de l'imposer comme un réflexe logique, cela risque d'être beaucoup plus long pour les autres plates-formes propriétaires.
Je trouve le procédé néanmoins extrêmement intéressant car il propose une passerelle ingénieuse entre le monde de l'édition papier et celui de l'ère numérique.
(Via Mashable!)

2 commentaires:

  dlethe01

31 janvier 2008 à 01:23

Kaywa et Nokia barcode reader ne sont pas les seuls à pouvoir lire et déchiffrer les codes QR 2D ouverts et standards.
Quickmark, I-nigma, Nextcode, NeoReader/Lavasphere, Scanlife/Hotscan, etc. peuvent lire et déchiffrer les codes 2D QR. Kaywa et Nokia barcode reader ne supportent que très peu de modèles. Kaywa ne supporte que 45 modèles.
http://reader.kaywa.com/phones
NeoReader est capable de lire les codes 2D standards Datamatrix, QR et Aztec, les codes 1D EAN, UPC et code 128.
http://www.neoreader.com/faq.html

  Jean-Noël Anderruthy

31 janvier 2008 à 01:58

Merci pour ces précisions... Nous avons bien conscience que la question mériterai un dossier un peu plus complet ! Mais les lecteurs peuvent aussi visiter votre blog (accessible depuis votre profil) qui défriche de manière vraiment intéressante le sujet !