Google XXL: Google Insights for Search
Google XXL

Google Insights for Search

google insights for search
Les statistiques de recherche avec Insights for Search
Afin de découvrir ce nouveau service, connectez-vous sur Google Insights for Search. Signalons que Google Watch Blog a été un des premiers à parler d'Insights for Search avant sa mise en ligne officielle. Vous l'aurez déjà compris : c'est, dans une certaine mesure, le remplaçant de Google Trends… Mais, à première vue, il semble, pour l'instant, être plutôt complémentaire de son prédécesseur. Notez aussi que vous devez être connecté à votre compte Google pour avoir un accès complet aux données générées par Insights Search. Une fois connecté, ce service sera automatiquement listé dans votre espace "Google".
Avec Google Insights, vous pouvez comparer les volumes de recherche à travers des régions du monde, en définissant des catégories et des périodes de temps.
L'interface est en anglais mais assez simple à utiliser…
Dans la colonne Compare by, cochez un des boutons radio disponibles : Search Terms (termes de recherche), Locations (lieux) ou Time ranges (période de temps).
Dans tous les cas, les menus présents dans la colonne centrale va vous permettre de définir les éléments que vous allez comparer.
La colonne Filter vous permet de filtrer les résultats en précisant un ou plusieurs termes, le pays considéré ainsi que la catégorie considérée.
En fonction du type de recherche que vous aurez paramétré, vos possibilités de filtrage seront différentes. Vous pouvez comparer jusqu'à cinq recherches ou groupes de recherche en même temps (et pour chaque groupe, jusqu'à 25 termes). Cliquez simplement sur le signe plus pour ajouter un nouveau terme ou un nouveau groupe.
La syntaxe est assez semblable à celle du moteur de recherche :

  • tennis chaussure : à la fois les termes "tennis" et "chaussure" ;
  • "raquette de tennis" : cette expression dans cet ordre spécifique ;
  • tennis + squash : les résultats incluront des recherches comportant l'un ou l'autre terme ;
  • tennis - chaussure : les résultats engloberont les recherches comportant le terme "tennis" mais pas le terme "chaussure".
Une fois votre requête construite vous n'avez plus qu'à cliquer sur le bouton Search.
Vous pourrez avoir ce type de mention : Search Volume: internet (Computers & Electronics) Worldwide, 2004 - present. Nous avons donc appliqué une catégorie…
Le fait de sélectionner une catégorie permet d'éviter qu'un terme ambigu chevauche différentes catégories (comme sun pour l'astre ou la société).
La valeur visible en haut à droite du graphe indique la moyenne qui a été relevée en fonction de la période de temps considéré.
Il y a deux onglets :
  • Interest level : les valeurs présentes indiquent, sur une échelle de 100, le nombre de recherche pour le terme que vous avez défini par rapport au nombre total de recherches effectuées sur Google dans le même temps.
  • Growth relative to category : ce graphe va montrer les changements intervenus dans le temps en fonction de la date de départ que vous avez indiquée (ou de la première date contenant des données utilisables).
Juste en-dessous, les liens Region et City vous permettent d'afficher les pays ou les villes qui ont enregistré le plus important volume de recherche. Là aussi, l'index du volume utilise une échelle de 100. Servez-vous du curseur de la souris pour faire apparaître les valeurs correspondantes.
La rubrique Search terms related to énumère les requêtes les plus populaires (Top searches) qui sont en rapport avec votre recherche mais aussi les requêtes qui ont connu la plus forte progression dans le temps (Rising searches).
Cliquez sur un des liens visibles pour afficher un nouveau graphe. Vous pourrez ainsi filtrer les mots-clés connexes et les courbes de tendance par catégorie.
Il est possible d'enregistrer les données recueillies au format CSV en cliquant sur le lien correspondant. Il n'est pas possible de les exporter directement sur votre compte Google AdWords…

insihts for search
Normalisation des résultats dans Google Insights
Le fait que deux termes enregistrent le même pourcentage de recherches ne veut pas dire qu'ils représentent le même volume de recherches. On peut imaginer que la requête "plage" affiche le même pourcentage pour deux pays différents bien que leur volume respectif soit très différent. On ne fait que constater que l'importance de cette requête par rapport à l'ensemble des autres est simplement équivalente.
Certaines requêtes ne peuvent renvoyer aucun résultat si leur volume est trop faible, en soi ou par rapport à d'autres villes ou régions du monde. Pour être mise en graphe, le volume de recherche doit dépasser un certain seuil. Attention donc de toujours vous rappeler que puisque les résultats sont normalisés, le fait que certaines régions ou villes soient absentes d'un graphe ne veut pas dire qu'elles ne concernent pas un volume conséquent de recherches. C'est simplement que ce volume est bien inférieur à celui propre aux villes ou pays les plus touchés par le "phénomène".
Enfin, si vous lancez une requête sur une région précise, la mise en échelle fera que cette même requête sera mise en perspective avec l'ensemble des requêtes saisies dans cette même région.
Le terme Breakout (parfois visible dans la rubrique Rising searches) signifie que le terme correspond a enregistré un bond de plus de 5000%.

Fonctionnement de Google Insights
Les données sont actualisées une fois par jour…
Les actualisées qui sont montrées sont choisies de manière aléatoire. Sur certaines thématiques très précises ou des choix de date très court, il se peut qu'aucun article d'actualité ne soit sélectionné.
Google Insights utilise les adresses IP des internautes pour déterminer les volumes de recherche au travers d'un pays ou d'une agglomération.
Pour l'instant Google Insights for Search n'existe qu'en anglais. Google précise qu'il envisage de multiplier d'autres versions linguistiques dans le futur.

Utiliser Google Insights
Insights peut vous aider dans vos choix stratégiques pour l'avenir. Le fichier d'aide de Google donne l'exemple d'un fabricant automobile qui devra décider si la conception de son nouveau modèle sera axée sur les économies d'énergie ou les performances du moteur.
Vous pouvez aussi analyser la "saisonnabilité" d'une requête et donc l'intérêt d'engager un budget publicitaire à tel ou tel moment de l'année.
De la même façon, il est possible d'avoir une vue synthétique des sociétés qui sont en concurrence sur un type de produit et déterminer quelles sont celles qui occupent une position proéminente sur un segment de marché précis.
Google Insights peut vous aider à analyser l'émergence de nouveaux marchés dans le monde en utilisant des requêtes multilingues.
J'ajoute que c'est aussi un excellent outil d'analyse des mots-clés et qu'il constitue une aide précieuse au référencement ou à la mise en place d'une campagne AdWords.
C'est, enfin, une excellente manière de jouer à l'apprenti-sociologue :
À vous de laisser libre court à votre imagination !

4 commentaires:

  Serge "Sendell" G.

6 août 2008 à 14:58

En regardant les données pour facebook au lieu de facebbok c'est tout de suite moins improbable que Twitter loin devant

  Jean-Noël Anderruthy

6 août 2008 à 16:26

On assiste même à un spectaculaire renversement de situation !
Merci Serge :-)

  TOMHTML

6 août 2008 à 20:55

Ce qui est sympa c'est que ça a l'air d'avoir les mêmes données que Google Trends, et pourtant les dernières de Trends datent du 25 juillet, celles de Insights for Search du 3 août. Étonnant, non ?



Oh, et pour la petite info, Pascal (Google Watch Blog), Tony Ruscoe (Google Blogoscoped) et moi-même avions réalisé un article en commun sur Google Docs et devions le publier (et traduire) simultanément, il y a plusieurs semaines déjà. Mais on a préféré continuer à fouiller... et lundi, la page de login est devenue active et on s'est tous emballés, d'où la "désynchronisation" des articles ^^

Voila tu sais tout Jean-Noël :-)

  Jean-Noël Anderruthy

7 août 2008 à 13:33

Tout ceci est très intéressant mais ce modeste blog est-il l'endroit idéal pour raconter ta vie (ô combien trépidente, je l'admets), Tom ? :-)
Concernant ta remarque, je ne vois pas actuellement de différence. Il y a peut-être un décalage passager mais il ne dure pas...