Google XXL: Le plan cadastral avec Google Earth
Google XXL

Le plan cadastral avec Google Earth

Le plan cadastral dans Google Earth

Afficher le plan cadastral de votre parcelle dans Google Earth


Le plan cadastral gratuit et en ligne est accessible à cette adresse.
Une fois le plan affiché, cliquez sur l’onglet Outils simples pour obtenir des informations sur la parcelle qui vous intéresse et notamment la surface totale.
Cliquez sur le numéro de parcelle puis sur le lien Editer les informations relatives à cette feuille.
En cliquant sur l’onglet Outils avancés, vous pouvez mesurer manuellement la surface du terrain, dessiner des formes ou créer un fichier de points.
Je ne suis pas sûr que ce soit autorisé mais une solution simple consiste alors à faire une capture d’écran avec un programme de capture quelconque ou en utilisant, sous Windows, la combinaison de touches, Alt Gr + Impr écran.
Il ne vous reste plus ensuite qu’à enregistrer votre image au format PNG et, si besoin est, de la retoucher.
Lancez maintenant Google Earth puis positionnez-vous sur le même lieu en adoptant un axe vertical.
Cliquez sur Ajouter - Superposition d’images.
Dans la fenêtre pop-up qui apparaît, cliquez sur le bouton Parcourir… puis sélectionnez votre fichier image.
Définissez le niveau de transparence, indiquez un texte descriptif.
Servez-vous ensuite des barres de position de couleur verte afin d’ajuster votre image à la vue satellite.
C’est un travail assez laborieux et qui ne donnera des résultats qui, sans être parfaits, seront très acceptables.
Une fois que vous en satisfait du rendu final, cliquez sur OK.
Vous pourrez toujours procéder à des modifications ultérieures en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le point d’intérêt que vous venez de créer puis sur le sous-menu Propriétés.
Il ne vous reste plus qu’à enregistrer le fichier généré au format KMZ.
Notez que lorsque vous afficher le fichier dans Google Maps, vous perdez l’effet de transparence… De fait, la seule solution consiste à utiliser l’API Google Maps…

29 commentaires:

  phiji

3 mai 2009 à 23:00

apparemment la couverture nationale de cadastre.gouv.fr s'est aussi bien améliorée.

bien vu ! ça peut donner le change dans certaines situations...

  Chalexis

4 mai 2009 à 09:42

Il y a plus simple, avec le Géoportail de l'IGN (http://www.geoportail.fr/).
Il suffit de choisir les couches "Photo aériennes" et "Parcelles cadastrales" et de zoomer à partir de 1/4000 et vous aurez cette superposition déjà calée. Vous pouvez aussi jouer avec la transparence de chacun des 2 couches.
Et l'avantage c'est que la qualité photo est la même sur tout le territoire français.

  Jean-Noël Anderruthy

4 mai 2009 à 10:11

Merci Chalexis ! Je ne connaissais pas cette possibilité. Mais la qualité des images satellites sur Geoportail n'a, la plupart du temps, rien à voir avec celle de Google Earth. Par ailleurs et au final, l'image obtenue est un peu brouillonne. Cela dit, la superposition est impeccable.
Phiji > Oui, le plan cadastral du gouvernement est réellement bien fichu.

  Chalexis

4 mai 2009 à 11:05

Les meilleures photos de google ont en effet, une meilleure résolution que celles de l'IGN. Mais, en zone rurale (qui représente tout de même une part importante du territoire mais pas de la population), il faut avouer que sur google on a essentiellement des prises de vue satellite et là, "y'a pas photo" ( ;-) ).
Cela dit la couverture google s'étend tous les jours ...
Je viens de retourner sur le Géoportail et de m'apercevoir que la couche "Cadastre" contient en elle même (en filigrane) la photo et que, lorsqu'elle est affichée, la couche photo est en grisée (non dispo.). J'avoue que je l'ignorais et c'est vrai que le rendu n'est pas réglable en transparence, dommage ...
Au final, en passant, je souhaite simplement saluer ici une belle initiative d'un service public (ce qui est loin d'être évident).
PS je précise tout de même que je n'ai rien à voir avec l'IGN ;-)

  Chalexis

4 mai 2009 à 11:19

Je rectifie : la transparence des 2 couches est bien réglable mais pas au dernier niveau de zoom (1/1000), seulement au 1/4000 et 1/2000.

  Jean-Noël Anderruthy

4 mai 2009 à 12:16

Je suis d'accord avec toi Chalexis quant à la couverture de Geoportail mais il se trouve que pour beaucoup de zones urbaines et rurales, Google Earth est loin loin devant... Si je prend l'exemple de là où j'habite et des environs, la comparaison fait penser que Géoportail est un produit bâclé. Et, à mon sens, dans un ou deux ans, les progrès réalisés par Google earth seront très importants. La question est maintenant de savoir quand les plateformes de cartographies estampillées "Made in France" auront la volonté et les moyens de mettre le paquet.
Et, plus de temps passe, plus le fossé entre les applications américaines et les françaises semble se creuser.
Il y a, en effet, une sorte de bug sur Géoportail qui fait que les niveaux de transparence ne sont pas ajustables séparément à certaines résolutions.
Enfin, il faut bien avouer que ce site n'est pas des plus rapides ni des plus erogonomiques.
Moi non plus je ne travaille pas à l'IGN mais je serai vraiment très content si cela ressemblait à un vrai portail grand-public. Ne serait-ce que pour contrer la domination de Google sur, au moins, un service.

  Pierre

1 octobre 2009 à 22:50

Bonjour,

je suis géomètre du cadastre, et je constate avec plaisir qu'il y a des amateurs qui essayent des solutions croisées, par ex Google Earth et plan cadastral issu du serveur officiel cadastre.gouv.fr. Nous le faisons par ailleurs en interne.

Bravo. A encourager !

  Jean-Noël Anderruthy

1 octobre 2009 à 23:31

Merci Pierre pour ce message encourageant ;-)

  Anonyme

15 février 2010 à 14:58

Rien qu'avec la fonctionnalité de superposition du cadastre, Geoportail a eu grande longueur d'avance sur google !
Il n'y a pas que la qualité d'image, il faut voir aussi le côté pratique et professionnel.
Il y a aussi la superposition des etendues d'eau qui permet de déceler des cours d'eau ... et l'affichage des batiments...
Moi pour rechercher une maison dans ma région j'utilise geoportail tous les jours, vraiment excellent !

  Jean-Noël Anderruthy

17 février 2010 à 16:12

C'est paradoxal mais j'aurai tendance à dire qu'entre Géoportail et Google Maps ou Google Earth, l'écart est grandissant mais pas du tout en faveur de Géoportail : la liste est tellement longue de ce que l'on trouve dans les premiers et de ce que l'on ne trouve pas dans le second, que ça prendrait trop de temps. Pèle-mêle : Street View, Local Business, intégration des information Rich média, L'API gratuite, les contributions des internautes, l'interface, etc. etc.
En France, on a plein de bons ingénieurs mais les départements Management et Marketing sont souvent à la ramasse.

  Anonyme

3 juin 2010 à 15:17

Bonjour,

Pour moi, google-earth et géoportail ont des finalités différentes même si IGN a (à tort) voulu en son temps imposer son produit en concurrent direct.

GoogleEarth se veut universel et ludique, Géoportail ressemble beaucoup à un mélange pas toujours réussi de produits très pros (unix) mais peu ergonomiques. Si les fonctionnalités sont là (mieux que GoogleEarth) le confort d'utilisation est très perfectible.

Pour en juger, voir ce que l'on peut faire de mieux dans le genre : le géoportail du jura suisse : http://sitn.ne.ch/jura.php

  Jean-Noël Anderruthy

3 juin 2010 à 16:08

Tout à fait d'accord avec vous mais, dans ce cas, et quitte à comparer des produits, j'utiliserai des sociétés comme Skape (ou autre mais je n'y connaios pas grand chose en cartographie dite "sérieuse").

  Anonyme

19 novembre 2010 à 05:08

Ne pensez-vous pas qu'en termes de licences, Google utilise toutes les occasions pour devenir propriétaire du travail des autres... et un jour créer des produits commerciaux, et surtout ne pas permettre aux gens qui auront contribué d'utiliser les données comme ils le veulent !
Je préfère de loin la philosophie du projet openstreetmap.org

  Jean-Noël Anderruthy

19 novembre 2010 à 10:15

C'est vrai mais, de but en blanc, les produits Google sont tous des produits commerciaux.
La stratégie déployée : on fournit les outils et le contenu se fait grâce au Crowdsourcing.
Cela dit, vous pouvez utiliser beaucoup de données Google Maps via le système des API (et donc profiter de leur bande passante ainsi que du savoir-faire des ingénieurs).
Enfin, je ne crois pas que les deux systèmes doivent être comparés. De mon point de vue, ils seraient plutôt complémentaires.

  emmanuel

21 mars 2011 à 22:39

Geoportail doit être comparé a google map et non google earth... Et personnellement, je trouve geoportail bien plus puissant que gmap et le nombre de couches est très impressionnantes, chemin rivières,lignes électriques, cultures, couvertures forestières etc... rien de tous ca sur gmap, par contre on l'a très avec géoportail.

De plus il existe des outils de mesures et de calcul de surface qui n'existent pas dans gmap.

Enfin, géoportail fournis aussi son api pour développeurs d'application web ou non web et dans des conditions similaires a gmap.

  Jean-Noël Anderruthy

22 mars 2011 à 10:07

Les conditions d'utilisation de l'API sont assez différentes : 100 000 requêtes par site web pour GeoPortail et 150 000 requêtes/jour avec le Géocoder Google Maps.
Après, il y a en un qui est à vocation scientifique. Caractéristique à laquelle Google Earth/Google Maps ne peuvent prétendre.
Ce que l'on peut faire avec l'un est très différent de ce que l'on va faire avec l'autre.
Cela dit, je ne suis pas un spécialiste, loin de là.
Merci Emmanuel pour votre éclairage :-)
Mais, mon impression est que Google Earth sera de plus en plus proche de Google Maps : en bref, l'application locale se retrouvera bientôt entièrement sur le "Cloud".
Enfin, les outils de calcul de surfaces et autre, vous les avez sur Google Earth comme sur Google Maps (via les Mapplets).

  Anonyme

6 avril 2011 à 15:45

Trop cool l'astuce, ça m'a bien dépanné!

  Jean-Noël Anderruthy

6 avril 2011 à 18:46

Merci Anonyme pour ce petit mot sympa !

  Anonyme

23 juin 2011 à 19:07

Je me demandais si on pouvait imprimer une vue aérienne avec les parcelles cadastrales visibles en superposition? Comment fait-on?

  Jean-Noël Anderruthy

24 juin 2011 à 13:41

Je ne sais pas trop ! Question impression, c'est sûrement difficile d'avoir un résultat qui soit parfaitement lisible.
Mais, dans tous les cas, il vous faut simplement une application qui fasse de l'édition d'image.

  souleyre

16 septembre 2011 à 16:40

Il existe une solution élégante au problème de superposition du plan cadastral sur Google Earth.
Elle est visible sur le site de J.C. Etudes:
http://www.jcetudes.1s.fr

  Jean-Noël Anderruthy

17 septembre 2011 à 17:06

C'est bien mais ma solution a le mérite d'être gratuite !

  Anonyme

19 juin 2013 à 20:15

BONJOUR
COMMENT JE PEUX TROUVER UNE ADRESSE DE VILLA A PARTIR D UNE SUPERFICIE D UN TERRAIN. PAR EXEMPLE EST IL POSSIBLE D IDENTIFIER TOUS LES TERRAINS DE 1580M2 SE TROUVANT A CUERS DANS LE 83.... IL PARAIT QU AVEC GOOGLE JE PEUX LE FAIRE? MAIS JE SAIS PAS COMMENT
MERCI POUR VOTRE REPONSE

  SYLVIE

19 juin 2013 à 20:17

BONJOUR
COMMENT JE PEUX TROUVER UNE ADRESSE DE VILLA A PARTIR D UNE SUPERFICIE D UN TERRAIN. PAR EXEMPLE EST IL POSSIBLE D IDENTIFIER TOUS LES TERRAINS DE 1580M2 SE TROUVANT A CUERS DANS LE 83.... IL PARAIT QU AVEC GOOGLE JE PEUX LE FAIRE? MAIS JE SAIS PAS COMMENT
MERCI POUR VOTRE REPONSE

  Anonyme

31 juillet 2013 à 06:23

http://public.geofoncier.fr/
fait tous cela facilement

  alex

15 septembre 2013 à 18:04

en réponse à sylvie qui cherche à filtrer toutes les parcelles d'une certaine taille dans une zone
http://public.geofoncier.fr/
mais comment faire ?

  Anonyme

5 septembre 2014 à 15:01

J'ai effectuer des mesures cadastral avec cadastre.gouv.fr et les mêmes avec google earth afin de me rendre compte plus precisement de leur correspondance sur le terrain. Peut on se fier au mesure de google earth?

  nabla

12 octobre 2014 à 10:34

En réponse à la question précédente d'Anonyme :
la fiabilité de la mesure des surfaces dépend de la projection géographique (représentation d'une "sphère" sur un plan) utilisée.

Le cadastre utilise une projection plus proche de la réalité que celle de Google Earth pour mesurer les surfaces. Plus vous êtes au nord, plus l'erreur de Google Earth sera importante...

  Anonyme

14 avril 2015 à 16:47

peut-on traiter une image d'une parcelle de terrain dans une zone non cadastrée pour en faire un plan cadastrale, même s'il n'a pas un caractère officiel (non authentifier par le service du cadastre), merci d'avance pour les réponses sur ce sujet