Google XXL: Google Squared est disponible !
Google XXL

Google Squared est disponible !

Google Squared

Une autre façon de rechercher avec Google Squared


Accédez tout d’abord à Google Squared puis lancez une recherche, de préférence en anglais.
Afin de supprimer un résultat, cliquez sur la petite croix située sur la gauche.
De la même manière, il est possible de supprimer une colonne ou d’en ajouter une en cliquant sur le bouton Add. Dans ce cas, rien ne vous empêche de saisir votre propre mot-clé afin de créer votre propre en-tête de colonne. Ainsi, je peux créer un Square sur les poètes français puis ajoutez ce type d’entrées : Influences, Genres, etc. En bref, il suffit de regarder la page correspondante qui est visible sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia (en version anglaise) et créer, avec un peu de patience, votre propre système d’informations.
Il est possible d’étoffer une page en cliquant sur le lien Add next 10 items.
Le lien Start with an empty Square vous permet de créer un Square de toute pièce. De la même manière, si aucun résultat n'est trouvé, vous pouvez renseigner les 5 zones de texte puis construire votre Square. En pratique, il suffit le plus souvent de saisir deux ou trois noms pour que Google Squared complète tout seul. C'est, à mon sens, l'aspect le plus intéressant de cet outil...
Apparemment, les résultats ressemblent aux OneBox de type "Question-réponse" ou aux données que vous récupérez en utilisant la fonction Google Lookup offerte par Google Docs.
Ainsi, quand vous cliquez sur certains des résultats, vous pouvez changer de source en cliquant sur le lien Other values ou sélectionner votre propre source (Search for more values).
Notez aussi que vous pouvez lancer une seconde recherche afin d’ajouter les résultats à un Square existant.
Vous devez être connecté à votre compte Google pour pouvoir sauvegarder vos Squares. Vous pourrez accéder à tout moment à ce produit Google Labs à partir de votre espace Google.
Il est dommage que l’on ne puisse pas réorganiser les résultats par simple Glisser-déplacer et qu’il n’existe aucune possibilité d’export. Cela dit, vous pouvez partager facilement un Square en copiant son adresse URL.
Bien ! Pour l’instant, on peut d’ores et déjà dire que l’outil ne présente pas des données pertinentes et qu’un sacré travail d’élagage est nécessaire avant d’arriver à un résultat potable.
L’aspect intéressant est que Google Square est capable de mixer des sources différentes (et souvent de type encyclopédique) afin de vous présenter une sorte de synthèse intelligente du meilleur du Web. Mais, le plus souvent, les résultats prêtent à sourire : une recherche sur les planètes mentionne bien l’existence de Vénus mais la source sélectionnée est un site de vente de tenues d’été (Venus.com). Une requête sur les présidents français signale l’existence de Nicolas Sarkozy mais qui aurait été remplacé par un certain Dominique de Villepin. Un autre essai sur la musique pop affiche une fiche sur Larry Page. On pourrait multiplier les exemples à la pelle.
Sans parler de son interface tristounette à souhait, Google Square est encore dans sa phase bêta au sens propre du terme… L’idée est intéressante mais réellement pas aboutie. Du coup, on se croirait devant une blague de potaches.

4 commentaires:

  bipbop

4 juin 2009 à 11:15

interessant...
est il possible de faire une recherche à l'interieur du square?
C'est la que cela deviendrait vraiment utile.


http://www.primarte.info

  Jean-Noël Anderruthy

4 juin 2009 à 11:31

Oui ! En utilisant le raccourci clavier Ctrl + F... Pour moi, l'intérêt est de vous permettre de construire une base de connaissances en ligne que vous pouvez partager. Par ailleurs, il est facile de récupérer ces mêmes informations dans une feuille Google Docs ou une application de Web scraping. Mais, tel quel, ça manque de beaucoup de fonctions.

  Anonyme

4 juin 2009 à 17:59

De plus en plus fort Google :
Je viens de faire une recherche sur Googlee Squared pour "french politician" et Google connait déjà le successeur de Sarko qui ne serait autre que... Dominique de Villepin !

  Jean-Noël Anderruthy

4 juin 2009 à 18:19

Une belle démonstration d'anticipation politique de la part de Google. Inutile d'aller voter... Les jeux sont faits !