Google XXL: Options de recherche dans Google France
Google XXL

Options de recherche dans Google France

Google et les options de recherche

Filtrer les résultats d’une recherche dans Google France


Google France bénéficie maintenant des options de recherche : saisissez votre requête puis cliquez sur le lien Plus d’options.
Les commutateurs suivants sont ajoutés dans la barre d’adresses :

Afficher les options : &tbo=1

Vidéos : &tbs=vid:1
Actualités : &tbs=nws:1
Blogs : &tbo=1&tbs=blg:1
Forums : &tbo=1&tbs=frm:1

Déjà consultés : &tbs=whv:1
Par encore consultés : &tbs=whnv:1

Recherches associés : &tbs=clue:1
Chronologie : &tbs=tl:1

Images de la page : &tbs=img:1
Extraits plus longs : &tbs=sts:1

Vidéos - Qualité élevée : &tbs=vid:1,hq:h
Vidéos - Sous-titres : &tbs=vid:1,cc:1

Résultats récents : &tbs=rcnt:1

Trier par date : ,sbd:1
Le tri par défaut repose sur la pertinence des résultats

Tous ces commutateurs peuvent se combiner mais la juxtaposition d’un ou plusieurs opérateurs de recherche avancée et d’un filtre n’est souvent pas possible.
D’après mes tests, certaines options qui existent dans la version anglophone ne sont pas reprises dans Google France : par exemple, la possibilité de supprimer les sites d'e-commerce. Mais, sans doute que ces fonctionnalités vont évoluer avec le temps.
Cela pose un certain nombre de questions :
Les annonces AdWords sont, la plupart du temps, déplacées sur la droite ( !). Dixit donc, les publicités AdWords en haut des pages de résultats ;
On peut donc imaginer que les stratégies concernant le choix des mots-clés et la rédaction des annonces doivent être remises en question ;
On doit pouvoir se servir de ces paramètres d’URL pour procéder, dans Google Analytics, à une analyse très fine du comportement des internautes sur une requête donnée ;
De fait, les critères de positionnement dans les recherches naturels sont plus complexes à analyser : sur une même requête, je peux être mal placé sur les résultats classiques mais très bien sur la section Actualités ou Forums ;
Le filtre Extraits plus longs oblige à réfléchir à sa stratégie concernant le contenu des Snippets ;
De même, les filtres Images de la page ou Vidéos doivent inciter à une meilleure prise en compte des contenus de type multimédia dans sa politique de référencement ;
Dans le même esprit, les filtres sur les dates ou de type Actualités et Blogs obligeront des sites institutionnels à créer des contenus qui peuvent s’évaluer dans le temps ou qui relèvent de la recherche en temps réel : un blog, un site d’actualités, des profils dans les réseaux sociaux, etc. ;
Google met un pied dans la recherche des entités nommées en proposant une rubrique Recherche associées dont les résultats diffèrent de ceux visibles dans la rubrique Recherches apparentées à ;
Nous l’avions déjà signalé mais vous pouvez noter que Google Suggest est maintenant intégré aux pages de résultats.
Au final, je trouve ce bouquet de fonctionnalités vraiment intéressant. La question est maintenant de mesurer, de manière concrète, quels changements cela implique pour le SEO. A titre personnel, j’ai eu l’impression qu’il y avait des changements de position sur un grand nombre de requêtes.
Et vous, quelles sont vos réactions (à chaud) ?

6 commentaires:

  Twitter / Lereferencement

7 novembre 2009 à 15:20

Certains résultats sont très différents en fonction des options sélectionnées et d'un point de vue référencement, l'option recherche avancée est intéressante pour étudier le champ sémantique d'une requête.
La mise en place de ces options étant relativement récente (2/3 jours), il semble nécessaire de voir quelle utilisation vont en faire les internautes.
Cependant, cela va dans le sens habituel de produire régulièrement un contenu intéressant. C'est ainsi l'occasion de se (re)pencher sur cet article :
comment bien écrire pour le web ?

  Jean-Noël Anderruthy

7 novembre 2009 à 15:45

Merci pour le lien qui est intéressant. Mais, pour rebondir sur un des commentaires du même article, le Web, c'est qui ? Google ou les internautes ? Cela dit, je trouve que ces derniers parcourent les pages un peu à la manière des Bots. Alors, le mot d'ordre dans tous les cas, c'est faire relativement court, précis et structuré.
Pour revenir à notre biniou, je pense que les internautes vont adhérer.

  Twitter / Lereferencement

7 novembre 2009 à 20:56

Le web c'est qui ? Google ou les internautes...
La question en effet pourrait se poser et la réponse être différente selon les expertises de chacun ; mais finalement on peut aussi simplement se demander si nous optimiserions un site de la même manière si Google n'existait pas ?

  Jean-Noël Anderruthy

8 novembre 2009 à 10:40

Si Google n'existait pas, je ne suis pas sûr que beaucoup de sites, dans leur forme actuelle, continueraient d'exister.

  classe decouverte

10 novembre 2009 à 09:48

Bonjour, j ai une question: ne serais ce pas un nouvel élément pour l algorythme de GG afin de déterminer les positions?
en fonction des options cochés et des résultats affichés GG pourrait "récompenser" les sites les plus plébiscités?

  Jean-Noël Anderruthy

10 novembre 2009 à 10:43

C'est sûr que la popularité d'un site et son ClickRank joue. Mais aussi, son ancienneté et son historique et plein de choses encore. Néanmoins, il est intéressant de voir qu'en cochant certaines options, certains sites sont, d'un seul coup, très bien positionnés. Et ça, c'est vraiment une question de contenu.