Google XXL: Revue de presse Google du 31-12-2007
Google XXL

Revue de presse Google du 31-12-2007


Des émoticônes cachés dans Gmail
En plus de la liste officielle, ce blog révèle l'existence de nombreux autres émoticônes. Vous devez utiliser la version 2.0 de Gmail pour pouvoir activer les petites frimousses…

Google est le plus…
Voici une compilation de chiffres sur l'ogre de Mountain View…
Google est l'entreprise qui a connu la croissance la plus rapide de l'histoire du monde.
À la fin de l'année 2007, Google contrôle 65,1% de toutes les recherches aux États-Unis et près de 90% en France.
Google a été interrogé 4,4 milliards de fois dans les seuls États-Unis en octobre 2007 (soit trois fois plus que Yahoo). La moyenne des recherches par internaute est de 40,7.
Les sites Google ont enregistré 112 millions de visiteurs américains en novembre 2007.
Selon Comscore, le trafic de Google a augmenté de 22,4% en 2007 par rapport à 2006.
Google a engrangé 15 milliards de dollars de recettes et 6,4 milliards de dollars de profits en 2007. Cela représente une marge bénéficiaire de 26,9%. Son chiffre d'affaires est en hausse de 57% au dernier trimestre de 2007 par rapport à 2006.
À la fin de 2007, l'action Google était en hausse de 53% en un an. L'entreprise approche maintenant d'une capitalisation boursière évaluée à 207,6 milliards de dollars.
Google contrôle 79% du marché publicitaire du "Pay Per Click". La société possède maintenant 40% de tout le marché de la publicité en ligne.
Google employait près de 16000 personnes à la fin de 2007, soit une augmentation de 50% par rapport à l'année précédente.
Google est devenue la marque n° 1 dans le monde en 2007.
Mais jusqu'où iront-ils ?
(Via Buzzmachine)

De la confusion des genres chez Google
J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt les procès faits à Microsoft pour abus de position dominante. En bref, vous receviez un système d'exploitation clé en mains avec tous les produits de la société imbriqués de manière inextricable dedans. Tout au plus, il était possible de les désactiver mais souvent vous ne pouviez pas les désinstaller. Le meilleur exemple étant le navigateur de la société de Redmond, Internet Explorer.
Je suis quelque peu étonnée que cette même remarque ne s'applique pas à Google. Faites une recherche dans ce moteur et vous aurez immanquablement un paquet de liens vers des images "maison" (Google Recherche d'images), des vidéos "maison" (YouTube), des cartes "maison" (Google Maps). Pendant longtemps, Google a essayé de promouvoir les résultats de ses newsgroups dans les Serps, tenter de pousser vers le haut Google Products en l'ajoutant à la barre de navigation du moteur en version anglaise, mettre en avant son service de messagerie en utilisant les mêmes procédés, etc. Il y a toujours des résultats assez fluctuants quand on saisit ce type de recherches : "recherche blog", "blog recherche", "moteur recherche blog ". Si le service de Google ne figure pas en première position, un lien commercial vient obligeamment vous rappeler à de meilleurs sentiments. Et un bon nombre de sites qui étaient bien placés sur cette requête s'en sont fait proprement éjectés… Et oui ! On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même !
Avec Google Knol, l'approche est très similaire… Pour l'instant, l'encyclopédie en ligne Wikipédia truste la majeure partie des bonnes places dans les pages de résultats. Il suffit pour s'en rendre compte de parcourir les statistiques que Hitwise a publié sur ce sujet ou de lire cette page qui compare les résultats renvoyés par Google et Yahoo!
La tentation est grande alors de ressortir les bonnes vielles recettes : du contenu créé par les utilisateurs, mis en ligne grâce à un énième service et servi comme sur un plateau aux internautes : "Nous ne sommes reponsables de rien ! En cas de réclamation, veuillez vous adresser au serveur le plus proche de votre localisation IP".
J'insiste sur le fait qu'il n'y a rien de nouveau sauf que là on touche à un point plus délicat car ce type de résultat "d'un pays frère" ne sera sûrement pas cantonné aux "OneBox" ou aux menus qui forment l'interface du moteur de recherche mais bien à la partie "noble" des Serps : l'approche textuelle, le contenu, l'écrit. En bref, la connaissance. Par ailleurs, on s'apperçoit rapidement qu'une société en situation de position dominante pratique une sorte de politique du vide autour d'elle : "Nous n'avons rien contre des services comme Metacafe. Au contraire, nous pensons que la concurrence est saine pour notre businesss. Mais que voulez-vous ? YouTube a une popularité infiniment supérieure et il est normal qu'il bénéficie (en toute objectivité) d'un meilleur traitement de notre part". Et dans quelques temps : "Wikipédia est un excellent service mais les "Knols" possèdent un bien meilleur indice de confiance auprès des internautes… C'est ce qui explique le relatif déclassement de l'encyclopédie en ligne dans nos pages de résultats". Quel sera le prochain sur la liste ? Amazon ou eBay, sans aucun doute : "Pensez donc ! Ils se font un paquet de blé avec leurs résultats spammés et sans nous reverser le moinde centime… Qu'auriez-vous fait à notre place ?"

tunatic
Mettre un nom sur une chanson
Rien de plus rageant que de voir une publicité sur YouTube et d'être incapable de reconnaître le groupe ou l'artiste qui a composé ou qui interpréte la musique du clip. Tunatic est un logiciel qui vous permet d'identifier ce que vous écoutez sur Internet.
Accédez à cette page.
Téléchargez le fichier d'installation puis procédez à son installation.
Une sorte de petit badge bleu va apparaître à l'écran.
Cliquez dessus afin de démarrer le processus d'identification.
Si vous avez ce type de message "Signal too weak - Check your microphone", suivez cette procédure (sous Windows XP) :
Cliquez sur Démarrer - Panneau de configuration puis ouvrez le module Sons et périphériques audio.
Cliquez sur l'onglet Audio puis le bouton Volume.
Cliquez sur Options - Propriétés puis cochez le bouton radio Enregistrement.
Cochez la case Stereo Mix ou équivalent.
Notez que cette appellation peut grandement varier d'un ordinateur à l'autre…
Cliquez sur OK puis cochez la case sous le périphérique que vous avez activé.
Augmentez le volume jusqu'au ¾ environ.
Sous Windows Vista, la procédure est identique…
Par ailleurs et si vous possédez un pare-feu de connexion Internet, vous devez créer une règle pour ce fichier exécutable : "C:\Program Files\Tunatic\tunatic.exe".
D'après mes tests toutes les chansons ne sont pas reconnues mais ce "Freeware" est globalement très performant…

once in a blue moon
Un Easter egg dans Google
À partir du moteur de recherche en anglais, saisissez cette requête : once in a blue moon (expression anglaise que l'on pourrait traduire par "très rarement").
La Calculatrice Windows va vous renvoyer ce résultat : once in a blue moon = 1.16699016 × 10-8 hertz.
L'expression "Lune bleue" désigne l'apparition d'une seconde pleine lune au cours du même mois civil. Ce phénomène s'observe tous les 32 mois environ et elle n'apparaîtra pas forcément de cette couleur. À l'inverse, la lune peut apparaître bleutée en fonction de certaines conditions météorologiques comme la présence de particules de glace dans l'atmosphère.
Le résultat renvoyé est une expression mathématique permettant de cacluler la fréquence du phénomène : un hertz indique la fréquence d'oscillation par seconde. On peut donc directement saisir cette opération dans Google : ((1/(1.16699016 * 10**-8)) seconde) en année.
(Via Googlified)

Google ouvre un site de rencontre
Avis aux célibataires qui aimeraient s'expatrier Outre-Atlantique : Google Base est vraiment un service quelque fois assez déroutant ! En plus des expérimentations médicales, vous pouvez aussi répondre à des petites annonces permettant de trouver l'âme soeur… Cela rappelle aussi ce "Fake" monté par la société.

Doodle pour les fêtes de fin d'année
Voici les Doodles des années précédentes : 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000 et en "exclusivité" celui de l'année 2008 :

doodle google nouvelle année 2008
Si vous ne voyez rien, c'est que vous êtes en peu en avance ! Il faudra revenir sur ce blog après les 12 coups de minuit…
Mise à jour : le 1er janvier 1983, 400 ordinateurs reliés à un réseau appelé ARPAnet communiquaient entre eux en utilisant le protocole TCP/IP. C'est donc aujourd'hui l'anniversaire des 25 ans d'Internet que rappelle, à sa manière, le logo de Google. Quand on regarde attentivement la pluie de confettis répandue au pied du Doodle, on peut déchiffrer cette mention : SYN/ ACK ACK. Soit les noms des premières commandes TCP/IP qui permettent d'établir une connexion.
(Via Google Blogoscoped)
Ask célèbre aussi cette nouvelle année 2008 en affichant une profusion de ballons qui semblent tomber du ciel…

ask nouvelle année 2008
Dès demain il sera interdit de fumer dans les tabacs, les bars et autres lieux de festivités. Un restaurateur allemand a trouvé une solution en proposant un fumoir pour le moins original : trois trous dans une porte et vous pouvez en griller une sans quitter la chaleur douillette de la salle…
(Via Spiegel Online)

fumeur
Bonnes fêtes de fin d'année !

4 commentaires:

  TOMHTML

1 janvier 2008 à 00:50

Bonne année :)
Et non, pas de logo il n'est pas encore l'heure aux USA ;)

  Jean-Noël Anderruthy

1 janvier 2008 à 12:49

Oui ! Nadia s'est emmêlé les pinceaux avec les fuseaux horaires… Bonne année, TomHTML !

  Luka

1 janvier 2008 à 17:00

Joli nouveau design :)

Bonne année à toute l'équipe de Google XXL !

  Jean-Noël Anderruthy

1 janvier 2008 à 18:09

Merci Luka et longue vie à Zorgloob :-)