Google XXL: Insérer un gadget dans Google Docs
Google XXL

Insérer un gadget dans Google Docs

inserer un gadget dans google docs

Être informé en temps réel des modifications apportées à une feuille de calcul

Quand vous ouvrez une feuille de calcul dans Google Docs, un nouveau lien est visible : Définir les règles de notification.
Ainsi, vous pouvez être informé :

  • Des modifications qui ont été apportées ;
  • Quand le contenu de la feuille de votre choix a été modifiée ;
  • Quand l'une des cellules sélectionnées a été changée ;
  • Quand des collaborateurs ont été ajoutés ou supprimés.
Vous pouvez recevoir par e-mail un résumé quotidien ou être informé en temps réel de chacune des nouvelles modifications.

Insérer un gadget dans une feuille de calcul Google Docs

Google Operating System a signalé une autre fonctionnalité intéressante : il est possible d'ajouter des gadgets à une feuille de calcul : cliquez sur Insérer - Gadget.
Vous pouvez ainsi inclure un graphique, un tableau, une carte, du contenu web, un diagramme ou même votre propre gadget grâce aux bibliothèques JavaScript intégrées qui sont disponibles. La palette des graphiques proposés est très large :

  • Graphique de surface ;
  • Graphique à barres ;
  • Graphique d'images à courbes ;
  • Graphique à secteurs ;
  • Graphique à nuages de points ;
  • Graphique chronologique ;
  • Graphique en flash.
Les cartes peuvent être au format Google Maps et comme celles générées par l'API Google Chart dont les intensités de couleur correspondant aux valeurs spécifiées.
Signalons enfin qu'il est possible de générer également des organigrammes.
Par ailleurs, l'intérêt de cette fonctionnalité est que le contenu des gadgets sera actualisé en temps réel. Prenons un exemple simple :
Définissez un tableau comportant ces quatre valeurs : colonne 1 : 10 et 20, colonne 2 : 30 et 40.
Insérez ce gadget : Indicateurs (chaque valeur numérique s'affichera sous la forme d'un indicateur).
Dans la zone de texte Plage sélectionnez les valeurs que vous avez inscrites.
Indiquez un titre.
Définissez éventuellement une valeur minimale puis maximale.
Indiquez les couleurs qui seront attribuées à votre échelle de valeur (verte, jaune et rouge).
Dans la liste déroulante Petites graduations vous pouvez définir la précision de vos compteurs.
Cliquez sur le bouton Enregistrer et Fermer.
En cliquant sur la petite flèche placée en haut à droite de la fenêtre de votre gadget vous pouvez :

  • Publier le gadget : il suffira de coller le code qui sera visible dans une page HTML ;
  • Ajouter ce gadget à votre page iGoogle ;
  • Supprimer le gadget ;
  • Afficher l'url source des données de la requête ;
  • Afficher la page d'informations sur ce gadget.
Cliquez sur le lien Modifier afin de définir d'autres paramètres pour votre gadget.
Rappelez-vous que le gadget se déplace et peut être parfaitement ajusté à votre feuille de calcul : il suffit d'utiliser le curseur de votre souris.
L'avantage de ce dispositif par rapport aux tableurs traditionnels saute immédiatement aux yeux ! Il est en effet assez difficile de produire le même type de résultats dans un tableur Microsoft Excel… Par ailleurs, une feuille de calcul est morcelée en différents éléments que vous pouvez publier séparément et en fonction de vos besoins. Enfin, une fois que vous avez défini des données de départ ou les sources d'informations externes, le contenu de votre document Google Tableur est généré dynamiquement et actualisé en temps réel. C'est une avancée énorme que propose là Google !
Vous avez une explication du fonctionnement de chacun de ces gadgets sur cette page de l'aide de Google Docs. Il y a également un lien vers la documentation de l'API Google Docs pour les feuilles de calcul (une extension du protocole Gdata).
Il est possible de créer ses propres gadgets en s'aidant de cette page de Google Docs. Beaucoup de ces nouvelles fonctionnalités ont été proposées en partenariat avec la société Panorama : les tables pivot, par exemple. Enfin, nous parlons dans cet article de l'utilisation de l'API de visualisation proposée par Google.
Comme à chaque fois, il y a pas mal de bugs pour l'instant (problème de déconnexions notamment) mais gageons que cela devrait rapidement être réparé…

2 commentaires:

  Anonyme

30 décembre 2008 à 14:27

Bonjour,
Existe-t-il une façon de détecter les accès à une map de "mes cartes"' ds google maps sur le même principe que ce qui existe dans spreasheets ?
Pascal

  Jean-Noël Anderruthy

30 décembre 2008 à 15:10

Vous voulez dire : "générer des statistiques de fréquentation" ? A partir de l'onglet Mes cartes, non ! Mais si vous utilisez des données placées (fichier xml, kml, etc.) sur un seveur tiers vous pouvez toujours tracer les accès via le code Google Analytics ou autre. Un peu tortueux mais possible, je pense.