Google XXL: Le zapping Google du 9 septembre 2008
Google XXL

Le zapping Google du 9 septembre 2008

google news propose des archives de journaux

Explorer les archives de Google News


Cette fonctionnalité n'est disponible que dans la version américaine du moteur de recherche. Elle permet de découvrir les archives numérisées de journaux datant d'avant les années 1970. On peut, par exemple, lire un article de la "Pittsburg Post-Gazzette" de 1969 qui relate les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune. Servez-vous des boutons visibles dans la barre de menus pour zoomer, redimensionner les pages et parcourir l'ensemble du journal. Pour l'instant, les archives qui sont disponibles ne sont pas légion mais vous pouvez utiliser Google News Archives afin de faciliter vos recherches historiques ou journalistiques.

Une rectification pour Google Suggest


Il a été annoncé que dorénavant les 2% de suggestions qui étaient enregistrées sur le serveur Google (avec l'adresse IP de l'internaute) seraient automatiquement rendues anonymes au bout de 24 heures. Cette précision concerne les nombreux services qui utilisent Google Suggest : l'omnibox de Google Chrome, Google Recherche sur le Web, la barre d'outils Google, Firefox et le moteur de recherche intégré à l'iPhone.

L'article 11 de Google Chrome revu et corrigé


Devant le tollé général que la première mouture avait provoqué, Google a procédé à une mise au point et une refonte de l'article litigieux. Il est maintenant indiqué ceci : "Licence relative à votre Contenu - 11.1 Vous conservez les droits d'auteur et tous les autres droits en votre possession vis-à-vis du Contenu que vous fournissez, publiez ou affichez sur les Services ou par le biais de ces derniers". Cela ne doit pas vous empêcher de prendre connaissance de l'intégralité des conditions d'utilisation de Google Chrome.

Les parts de marché de Google Chrome


Ce service en ligne vous permet d'en avoir une idée presque en temps réel ! Il est tout de même dommage qu'il n'y est pas un fichier d'aide accessible et qui permettrait de mieux comprendre comment ces statistiques sont collectées.

Une mise à jour de l'imagerie Google Earth


Le blog Google LatLong a lancé un énième concours de devinette mais on peut facilement en déduire que l'imagerie satellite est maintenant en haute résolution pour les régions autour de la "French Riviera". "Google Earth Blog" publie une liste (sûrement) très complète des lieux nouvellement couverts : Paris, St-Tropez, Orléans et bien d'autres encore. Ces images ne sont pas encore intégrées à Google Maps.

Des outils pour traquer les ouragans


C'est un ensemble de Layers qui sont visibles dans Google Earth en développant les dossiers Météo puis Hurricane Season 2008. Activez les calques de données "Nuage" et "Radar" pour tout savoir de la progression de Lowell, Ike, etc.

Des exemples d'utilisation de l'API Google Earth


Cette galerie présente plein de scripts intéressants qui reprennent l'API Google Earth.

Un Doodle pour Google Brésil


C'était la fête nationale au Brésil et un Doodle pointait le bout de son nez à cette occasion. Si le cœur vous en dit voici les logos Google des précédentes éditions.

logo google independance bresil 2008

Récupérer les favicons d'un site au format PNG


Digital Inspiration nous fait profiter de cette astuce : en accédant à votre profil Google, vous pouvez récupérer le fichier image visible devant l'indication d'un des sites que vous gérez. L'adresse URL sera de ce type : http://www.google.com/s2/favicons?domain=googlexxl.blogspot.com. En prime, l'auteur propose un plugin Wordpress qui vous permet d'automatiser l'ajout des favicons dans les commentaires de votre blog.

Les news suivantes parlent des technologies dormantes, de photos de presse truquées et des lecteurs électroniques de journaux…

Les photos manipulées qui ont marqué l'histoire (petite ou grande)


Un site présente une collection de montages, retouches ou tricheries qui ont défrayé la chronique journalistique depuis 1860. Cela va d'Abraham Lincoln à Nicolas Sarkozy en passant par Georges Bush, le Prince Williams, Britney Spears, Condoleezza Rice, etc.

britney spears

Reconnu coupable à cause de son GPS


Charles Bwele nous raconte l'histoire édifiante de cet agent immobilier qui tue quatre personnes et se retrouve sur la chaise électrique à cause du récepteur GPS de sa voiture. Le constat est sans appel : "la techno surveillance généralisée serait-elle le prix de l'interconnexion permanente" ?

Le journal de demain


Le "New York Times" a publié un article intéressant sur ce qui risque d'être le journal de demain. Ce lecteur électronique de journaux, développé par la société Plastic Logic, est un écran plastique très léger qui imite l'apparence de votre quotidien. Il utilise les mêmes technologies que celles du Kindle (Amazon) ou de l'eReader (Sony). Le contenu de ce futur lecteur e-paper ("e-book reader") sera continuellement mis à jour via une connexion sans-fil et disponible sur le marché américain à partir de l'année prochaine. Il semble aussi présenter une meilleure résolution d'écran que ses concurrents. Plastic Logic n'a pas, pour l'instant, annoncé les noms des organismes de presse qui seront associés au projet.
Si notre rapport à la presse risque d'en être bouleversé, cette petite révolution apporte aussi son lot d'inquiétudes : avec les lecteurs électroniques, nul doute que les sociétés de presse en apprendront beaucoup plus sur leurs lecteurs : qui a lu tel papier ou tel papier et quels sont les sujets qui ont suscité le plus d'intérêt. Du coup, les annonceurs pourront cibler de manière beaucoup plus précise leur audience et imaginer des campagnes de publicité plus efficaces.
Reste la question de savoir si les utilisateurs plébisciteront ce nouvel média alors qu'ils auront toujours la possibilité de consulter la version Internet de leurs quotidiens favoris.
Rappelons aussi qu'avec le lancement de l'offre e-paper du journal Les Echos, la société iRex vient d'annoncer une nouvelle version de sa tablette iLiad.
Voici une vidéo qui vous en donnera une idée plus précise…


3 commentaires:

  Arnaud

9 septembre 2008 à 15:01

Bravo à Google XXL pour son contenu riche et pro-actif.
Question concernant Chrome: la modification de la licence fait-il en sorte qu'aucun flux ne transite par les serveurs de Google et/ou n'est conservé sur leurs serveurs?

  Jean-Noël

9 septembre 2008 à 15:32

Rien n'est stocké sur les serveurs Google quand vous naviguez avec Chrome. Mais ce n'est plus le cas quand vous utilisez un service Google comme les suggestions faites par l'Omnibox dont 2% seront récupérés sur les serveurs Google. Je crois que l'on confond la partie Recherche (Google) de la partie navigateur (Chrome). En théorie, la coupure est nette : ce qui transite par Chrome n'est pas récupéré par Google. Mais comme ce navigateur n'est qu'une interface au moteur de recherche, on a tendance à croire que ce qui s'applique à l'un (Google) va s'appliquer à l'autre (Chrome). Seule nouveauté tout de même : les données qui sont recueillies sur le moteur de recherche ne seront plus sauvegardées que pendant 6 mois. Concernant les questions de licence, apparemment, la première mouture ne s'appliquait pas vraiment au cas particulier d'un navigateur. J'ai l'impression que c'était un copier-coller d'une autre licence (Google Docs, peut-être). Du coup, la notion de contenu est vraiment floue ! C'est quoi, les futurs plugins créés par les utilisateurs ou simplement le fait de télécharger quelque chose (tous les navigateurs ont ce type de clause pour proposer, en toute légalité vis à vis des internautes, cette fonctionnalité).
Quoiqu'il en soit rien n'est vraiment très clair !
Et je ne sais pas qui est le plus inquiétant des deux : Edvige ou Google ?
Je ne sais pas si j'ai pu répondre à ta question Arnaud !

  Arnaud

9 septembre 2008 à 16:27

Merci pour ces infos.
Je ne savais que les recherches étaient sauvegardées par Google, maintenant je le saurai.
Merci pour vos réponses